Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Le Moussallah ou Ide-Gah

Aller en bas

Le Moussallah ou Ide-Gah

Message par rayyan le Sam 1 Mai - 14:50

Le Moussallah ou Ide-Gah

Les pratiques rituelles


Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) a dit : "Quiconque adhère à ma Sounnah, au temps de la corruption de ma Oummah, recevra la récompense de cent martyrs ."

Le Hadith mentionné ci‑dessus ainsi que beaucoup d'autres nous informe des grands bienfaits et du mérite de faire revivre les pratiques Sounnah de l'Islam.

Il est nécessaire pour chaque musulman d'accorder une attention particulière à la revivification des pratiques oubliées, perdues, qui nous ont été enseignées par notre Prophète sallallâhou 'alayhi wa sallam.

Une de ces pratiques perdues et oubliées de l'islam est celle de la Salat de IDE au Moussallah.

La Chari'ah (jurisprudence) ordonne que la Salatoul‑Ide soit pratiquée sur un terrain ouvert, situé à la périphérique de la ville ou de la cité.

La pratique régulière du Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam), des Sahabas (radhia Allâhou anhoum) et de tous les sages de l'Islam ainsi que la Oummah à travers les siècles de l'histoire islamique, était de pratiquer la Salat à " l'Ide‑gah " sur un terrain libre.

Dans les livres islamiques, il est rapporté: "Le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) pratiquait les deux Salat de Ide à un endroit, dans une plaine en dehors de Madinah Mounawwarah ..." (Cité par Ibnou Hadjar )

"La base et la preuve de cela est que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) allait à l'Ide-Gah. Il ne pratiquait pas la Salat de l'Ide dans la Masdjid (c'est à dire la Masdjid Nabawi) en dépit du rang élevé de sa mosquée à l'exception d'une fois à cause de la pluie. » (parole de Ibnou Qayyim dans Zâdoul Ma'âd et de Qastalani dans Mawahib)".

"Beaucoup de Hadiths à ce propos ont été rapportés dans les livres de Hadith et d'autres". (Fatâwa Daroul‑Ouloum)

"Il est clair, selon les Hadice, que le Prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) pratiquait toujours la salah de Ide dans une plaine, à l'exception d'une seule occasion quand il pleuvait et là, il fit la Salah dans la Mosquée." (Fatâwa Imdâdiya)

"Se rendre dans une plaine pour la Salah de Ide est Sounnah même si le Djâmi' Masdjid est suffisamment spacieux pour accueillir toute la communauté. C'est la meilleure solution." (Douroul-Moukhtâr).

Les authentiques livres islamiques et dignes d'autorité démontrent que la pratique de la Salat-oul‑Ide dans une plaine ou dans la banlieue de la ville est une Sounnah du prophète (sallallâhou 'alayhi wa sallam) et des Sahabah (radhi yallâhou anhoum). Selon le terme technique de la Chari'ah, la Sounnah a des classifications.

A quelle classification appartient la Salat Ide à l'Ide Gah ?

Voici la règle de la Chari'ah: "Selon le point de vue idéal du cadre général de Fouqaha (juristes) se rendre à l'Ide‑Gah pour la salah de Ide est une Sounnah Mouakkadah et non Moustahab."

"La Salatoul‑Ide au 'Ide‑Gah est Sounnatoul‑Mouakkadah." (Bahrour-Râïq et Talbîss)

"Se rendre à la plaine est Sounnatoul‑Mouakkadah. même si le "Djâmi' Masdjid" est suffisamment spacieux pour accueillir les gens. Donc s'ils font la Salah Ide dans la Masdjid de la ville sans raison valable (ex: la pluie), la Salah est valable mais ils auront délaissé une Sounnah. C’est le bon point de vue." (Zâhiriyah)

Ces références mentionnées ainsi que les nombreux autres livres de la Chari'ah exposent énergiquement qu'offrir la Salat de 'Ide au 'Ide‑gah (Moussallah) est Sounnatoul‑Mouakkadah.

Selon la Chari'ah, la négligence délibérée d'une Sounnatoul‑Mouakkadah soulève la colère d'Allah. Il n'est pas permis d'abandonner une Sounnatoul‑Mouakkadah sans une bonne raison valable...

A l'exception de quelques villes, cette Sounnah n'est pas beaucoup appliquée. Il incombe donc aux musulmans de rétablir cette Sounnah du dernier des Prophètes Mouhammad (sallallâhou 'alayhi wa sallam).

La récompense de rétablir cette Sounnah oubliées et perdue est vraiment énorme. N'importe quel terrain libre dans la banlieue de la ville suffira pour le Ide‑gah.

Quoi qu'il est mieux d'acquérir un terrain permanent, clôturé, pour l'utilisation spécifique pour la Salat de Ide, tout terrain à la péréfirie de la ville, là ou il n'y a pas de bâtiments suffira pour le besoin. Il est indispensable que le 'Ide‑gah soit pratiquée dans la banlieue de la ville.

_________________
Les croyances en Islam sont considérées comme étant l’univers propre à Dieu qui relèvent du monde invisible ou occulte. Seuls les textes sacrés peuvent nous appréhender ce monde des croyances. On peut traduire ces versets coraniques :
«C’est Allah qui détient [le monde] Invisible (ghaybe) des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Il n’y a aucune inattention de la part de ton Seigneur à ce que vous faites. S.Houd(S11.123)
avatar
rayyan
Admin

Messages : 418
Points : 1262
Date d'inscription : 22/04/2010

http://bayane.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum