Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Aller en bas

La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message par Claude De Bortoli le Sam 24 Mar - 9:10

Bonjour.


Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils se différencient par la possession d'une deuxième énergie : l'intelligence. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Leurs comportements sont instinctifs et intelligents. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Leurs comportements sont seulement instinctifs. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière.

Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont soumis à ses lois. Ils ont des comportements influencés par l'instinct matériel. Ils ont aussi des comportements influencés par l'intelligence métamatérielle.
Ils ont un pied dans la nature de métamatière compte tenu qu'ils possèdent son énergie : l'intelligence.



Instinct matériel et intelligence métamatérielle sont deux énergies distinctes qui ne doivent pas être mélangées. Elles se côtoient chez l'humain. Si les deux énergies se mélangent il se produit des comportements humains anarchiques. L'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Ces comportements détruisent la nature de matière et nuisent aux humains.

Les humains entrent dans le processus de renouvellement spécifique à la nature de matière ; tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier. Ils ont un système de reproduction sexuée. Des espèces animales ont le même système de reproduction. Elles ont des comportements uniquement guidés par l'instinct. La femelle attire le mâle. Il y a accouplement. Lorsque l'accouplement est terminé, l'attirance disparait instinctivement.

L'instinct incite les humains à se reproduire. Ils ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence libère des liens de l'instinct le processus de reproduction. Elle peut exacerber l'instinct de reproduction. Hommes et femmes sont donc tenus à se fixer des règles de conduite et de respect. Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes doivent éviter de montrer leurs formes. Elles doivent les dissimuler par respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment frustrant. En dehors de chez eux, les hommes ne doivent pas soutenir le regard des femmes dans un but d'attirance sexuelle par respect pour la gente féminine.

Femmes et hommes sont égaux au regard de la nature de matière et de la nature de métamatière. Un homme par femme. Une femme par homme.



L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.

Claude De Bortoli

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 24/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message par rayyan le Sam 24 Mar - 13:04

La vraie origine de l'homme dans le Coran selon Allah qui l'a créé.

Les leçons sur l’origine de l’homme, tirées des découvertes archéologiques et des études scientifiques, ne peuvent être que conformes aux textes révélés. C’est si sûr qu’ALLAH convie l’homme à s’appuyer, entre autres, sur la recherche scientifique, tant que c’est possible, pour raffermir sa foi. C’est que la science authentique et ses découvertes avérées ne peuvent absolument contredire le texte révélé :

- « Dis: "Parcourez la terre et voyez comment Allah a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent". » (Verset 20 chap. 29)



Si elle ne l'a déjà fait en bien des domaines, la science finira tôt ou tard par y confirmer le verbe d’ALLAH :

- « Nous leur montrerons Nos signes dans les horizons (temps et espace), et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que (le Coran) est la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose ? » (Verset 53 chap. 41).

- « Est-ce que celui qui a crée ne sait pas (ce qu’il a crée, et comment IL l’a crée) ? ?? alors que c'est Lui, le Compatissant, le Parfaitement Connaisseur. » (Verset 14 chap. 67)



Cependant est-il raisonnable pour chaque être humain de chaque époque de l'histoire de l'humanité, d'attendre le temps qu'il faut pour que la recherche scientifique arrive enfin à la vérité sur l'origine de l'homme ? Sa vie est si courte pour cela, alors que les réponses à son droit de savoir d'où il vient ; pour quelle raison il existe et quelle est sa destination sont si vitales pour la quiétude de sa raison et de son esprit le long de toute sa vie. C'est pourquoi l'authentique message divin doit apporter au plus vite toutes ses réponses. Mais pour les besoins d'une foi raisonnée, le même message divin doit en même temps rassurer l'être humain sur l'existence du dieu omnipotent et omniscient et sur l'authenticité du caractère divin du message même. Et nous avons vu dans ce même blog que le Coran remplit à merveille toutes ces conditions. Voir pour cela les articles suivants :

Allah interpelle dans son ultime message les athées

La langue arabe et le caractère divin du Coran.

La science accrédite le caractère divin du Coran.



Une fois la raison bien rassurée sur le caractère divin du Coran, la vérité sur tout ce qu'il nous rapporte ne fait plus nulle doute pour le fidèle qui se trouve alors armé d'une solide foi bien raisonnée. C'est ainsi qu'entre autres, la vérité sur l'origine de l'homme pour le musulman est celle rapportée dans les versets du Coran et que la science confirmera sûrement un jour. Et déjà aujourd'hui, la théorie créationniste est en train de prendre le pas sur la théorie évolutionniste pour la démentir voire pour la bien ridiculiser. Selon le Coran le premier homme fut façonné par Allah d'argile. Et il fut créé du premier coup bien accompli avec la merveilleuse et parfaite complexité qu'on lui reconnait aujourd'hui même et qui ne cessera jamais d'étonner les scientifiques de tous les temps.

- « Il a crée l'homme d'argile sonnante comme la poterie; » (verset 14 chap. 55)

- « Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite. » (Verset 4 chap. 95)



Et selon Allah le Créateur, dès le départ l’homme fut doté des outils de discernement, afin d’être apte à l’épreuve pour laquelle il est créé :

- « … (ALLAH) qui a parfait la création de toute chose, a commencé la création de l'homme à partir de l'argile,* Puis Il tira sa descendance d'une goutte d'eau vile (le sperme);* Puis Il lui donna sa forme parfaite et lui insuffla de Son Esprit. Et Il vous a assigné l'ouïe, les yeux et le cœur (l’esprit et la raison). Que vous êtes peu reconnaissants!* » (versets 7 ;8 et 9 chap. 32)



Et à la différence de toutes les autres créatures, l'être humain créé pour être éprouvé, est l'unique à être ainsi bien outillé pour une vie de lutte dès la naissance. Rien des nécessités de la vie ne lui sont disponibles sans travail ; sans soucis et sans efforts.

- « Nous (ALLAH) avons certes, créé l'homme pour une vie de lutte. » (Versets 4 chap. 90)



Cependant il y aura toujours des scientistes, au sens philosophique du terme, qui avanceraient des conjectures sur le début de la création de l’homme, qui soient de nature à égarer les gens et à justifier d’iniques démesures. Mais il y aura toujours en contre partie, le Coran pour éclairer les fidèles afin de leur éviter un tel égarement. Et voilà ce que nous en dit Allah dans son Verbe :

- « Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes. Et Je n'ai pas pris comme aides ceux qui égarent. » (Verset 51 chap. 18)

_________________
Les croyances en Islam sont considérées comme étant l’univers propre à Dieu qui relèvent du monde invisible ou occulte. Seuls les textes sacrés peuvent nous appréhender ce monde des croyances. On peut traduire ces versets coraniques :
«C’est Allah qui détient [le monde] Invisible (ghaybe) des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Il n’y a aucune inattention de la part de ton Seigneur à ce que vous faites. S.Houd(S11.123)
avatar
rayyan
Admin

Messages : 418
Points : 1262
Date d'inscription : 22/04/2010

http://bayane.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message par rayyan le Sam 24 Mar - 13:09

Selon le Coran l'homme n'a jamais été autre chose qu'un être humain

Coran : chap. II verset : 30- « (Rappelle !) Lorsque ton seigneur a dit aux anges : « Je vais établir sur terre un agent (responsable) ». Ils ont dit : « Y établissez-Vous un être, qui y sévira en corrupteur, et qui y fera couler le sang à profusion, alors que nous, nous proclamons Ta transcendance en Te louant, et nous proclamons la pureté pour Toi ? IL a dit : « C’est que Je sais ce que vous ne savez pas »

Après celle relative aux anges, ce verset suscite une seconde question. Il s’agit de la vérité sur le tout premier être humain dit ici un agent. Selon les théories profanes les plus courantes sur l’homme, celui-ci est le dernier maillon d’une longue chaîne d’espèces le long de toute l’histoire de cette terre. Mais de telles théories ne peuvent résister à l’analyse la plus élémentaire. En effet, entre l’homme et l’animal, dit le plus évolué et qui subsiste jusqu’à nos jours, il y a un infranchissable hiatus génétique, comme il en existe entre toutes les espèces d’êtres vivants les plus proches.

Au lieu de parler donc d’une hypothétique évolution sélective, il convient plutôt de parler de changements et de diversifications endogènes à la même espèce. En d’autres termes, l’être humain issu du même tout premier homme et de la même toute première femme, a connu à travers le temps et après sa dispersion dans l’espace, une grande diversification ramifiée, en taille, en forme, en teint de peau, en culture et en mode de vie selon les points géographiques atteints, mais au grand jamais en essence et en anatomie. L’homme partout dans le temps et l’espace est resté génétiquement et anatomiquement le même homme. Et rien ne prouve qu’il a été une quelconque bête dénué d’intelligence ou de discernement.

Selon cette théorie de l’évolution sélective chère aux darwinistes, d’aucuns prétendent que l’homme est cet animal qui descend d’un quelconque singe et que celui-ci et l’être humain d’aujourd’hui sont les deux bouts d’une très longue chaîne d’évolution, séparés par une suite de maillons intermédiaires. Ils prétendent ensuite que ces maillons sont censés, selon ladite théorie de l’évolution, être successivement l’un plus fort que celui qui le précède, et que la loi de la sélection devait logiquement éliminer chaque fois le maillon faible au profit de celui qui le suit parce que plus fort.

Si une telle théorie est vraie et crédible nous demandons alors à ses défenseurs, comment se fait-il que le primate d’aujourd’hui qui devait être le maillon le plus faible de toute cette chaîne existe toujours, alors que le reste des maillons intermédiaires qui soit disant, sont les plus forts aient disparu ? ? ?… Et où est donc cet être qui doit être le dernier maillon avant l’être humain ? En d’autres termes comment expliquer que le maillon le plus faible de la soit disant chaîne existe toujours alors que le maillon qui précède tout juste l’homme et qui doit être infiniment plus fort que ce primate n’existe plus ??? A toutes ces questions il n’y a, tout simplement pas de réponses, et c’est la preuve évidente que cette théorie est tout à fait fausse, et ne résiste pas à l’analyse logique. Voir à ce sujet ce lien : Les fossiles appuient-ils la théorie de la création ? Voir aussi : La théorie de l'évolution en déclin

Les lois de Mendel et la génétique ne peuvent expliquer que cette immense diversité des êtres humains partout dans le monde. Et une telle diversité ne concerne en rien ni l’essence ni l’anatomie de l’espèce humaine.

Il est donc plus approprié de parler de modification adaptative endogène à la même espace que d’évolution sélective conduisant au changement de l’espèce.

Qu’en est-il à présent des travers suscités par la théorie de l’évolution sélective ? Les ossements des primates très anciens, que l’on déterre de temps en temps, sont toujours faits passés, contre toute logique et à tout prix, pour les ossements des ancêtres des humains, à l’un des hypothétiques stades de son évolution. Il s’en est suivi le sapement du caractère sacré des valeurs et de la morale. A en croire cette théorie l’on prétend que la morale est aussi, comme tout le reste, le fruit d’une longue évolution. Elle est de ce fait, simple œuvre humaine. Elle n’a par conséquent rien de divin, ni de sacré. Elle peut donc être remise en question, et mise à l’écart pour lui substituer ce qu’on veut, car en toute logique, ce qui est fait par l’homme peut naturellement être défait et modifié par l’homme. C’est ainsi que la théorie de l’évolution a été utilisée pour justifier l’injustifiable et défendre l’indéfendable. Elle a servi, à justifier entre autres, le terrible «darwinisme social», le néo-malthusianisme (Doctrine de Malthus qui prône la continence volontaire en invoquant la disparité de la croissance démographique et de la production des substances alimentaires.), l’eugénisme (Ensemble des recherches (biologiques, génétiques) et des pratiques (morales, sociales) qui ont pour but de déterminer les conditions les plus favorables à la procréation de sujets sains et, par là même, d'améliorer la race humaine.), l’expansionnisme colonial, l’esclavagisme, le racisme dit « scientifique » etc..,

Et c’est ainsi que de nos jours tant de perversions comme l’homosexualité par exemple, sont en passe de devenir des choses banales. Il en est de même du concept de la mère célibataire qui, à l'instar de ce qui prévaut chez les canidés et d’autres espèces, est en passe de prévaloir chez les humains en lieu et place de la noble institution de la famille, constituée du couple et des enfants. Qu’est-ce qu’il n’en faut pas encore pour que les oiseaux qui vivent naturellement en couple s’avéreront un jour plus évolués que l’espèce humaine. Si l’on n’y prend pas garde, viendra le jour où l’on revendiquera la légalisation et la banalisation de la pédophilie, de l’inceste et de toutes autres misères, pour tous ceux qui cherchent à tout prix dans la pseudo science de l’évolution des justifications pour leurs folles passions et leurs folles démesures.

Qu’en est-il alors de la vraie origine de l’homme selon Allah qui l’a créé ? Les vraies découvertes scientifiques ne peuvent être que conformes aux textes révélés. Il s’agit de ce qui est, pour nous les musulmans et les autres théistes, une réalité réelle mais il s'agit pour les athées encore de juste une théorie .Ladite théorie pour les uns et réalité réelle pour les autres se résume, selon les termes de ce même lien, à ceci :

"Le principe directeur de la théorie créationniste est d’expliquer la complexité et l’organisation fonctionnelle de l’Univers et de la vie par une cause intelligente. L’équation suivante résume ce principe :

Intelligence + Matière + Énergie = Système organisé*

L’équation est vérifiée par l’observation chaque fois que l’humain créé un système organisé. En fait, ceci se traduit ainsi : pour qu’un système organisé se forme, une cause antécédente et intelligente doit exister. La science n’a pas pu confirmer à ce jour qu’il existe un autre moyen d’engendrer un système organisé."

C’est pourquoi ALLAH convie l’homme à s’appuyer, entre autres, sur la recherche scientifique, tant que c’est possible, pour raffermir sa foi. C’est que la science authentique ne peut absolument s'avérer contraire au texte révélé : « Dis: "Parcourez la terre et voyez comment Allah a commencé la création. Puis comment Allah crée la génération ultime. Car Allah est Omnipotent". » (Verset 20 chap. 29)

La création de l’homme telle qu'est énoncée par Allah dans son ultime message ne peut qu’être conforme aux résultats de la recherche scientifique :

- « C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S’est établi sur le Trône; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites. » (verset 4 chap. 57)



- « Est-ce que celui qui a crée ne sait pas (ce qu’il en est de ce qu’Il a crée, et comment IL l’a crée) ? ?? alors que c'est Lui, le Compatissant, le Parfaitement Connaisseur. » (Verset 14 chap. 67)

- « Il a crée l'homme d'argile sonnante comme la poterie; » (verset 14 chap. 55)



Dès le départ l’homme fut doté des outils de discernement, afin d’être apte à l’épreuve pour laquelle il est créé :

- « Nous avons certes créé l'homme dans la forme la plus parfaite.» (verset 4 chap. 95)

- « … (ALLAH) qui a parfait la création de toute chose, a commencé la création de l'homme à partir de l'argile,* Puis Il tira sa descendance d'une goutte d'eau vile (le sperme);* Puis Il lui donna sa forme parfaite et lui insuffla de Son Esprit. Et Il vous a assigné l'ouïe, les yeux et l’esprit. Que vous êtes peu reconnaissants!* » (versets 7 ; 8 et 9 chap. 32)



Et puis l’homme est l’unique être vivant à se trouver dans le besoin de travailler pour à la fois se nourrir, se vêtir et se protéger des aléas du temps et des intempéries.

- « Nous (ALLAH) avons certes, créé l'homme pour une vie de lutte. » (Versets 4 chap. 90)

Cependant il y aura toujours des scientistes, au sens philosophique du terme, qui avanceraient des conjectures sur le début de la création de l’homme, pour égarer les gens et justifier leurs iniques démesures. Et il y aura toujours en contre partie, le Coran pour éclairer les fidèles afin de leur éviter tout égarement. Allah nous en prévient en des termes dont voici le sens :

- « Je ne les ai pas pris comme témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leurs propres personnes. Et Je n'ai pas pris comme aides ceux qui égarent. » (Verset 51 chap. 18)

Moralité : Contre tout racisme, Allah nous informe que tous les êtres humains sans exception, depuis toujours et jusqu’à la fin des temps, sont les descendants du même homme et de la même femme.

- Coran chap. IV verset [1] « Vous les gens! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d'hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. »

Pour la même raison antidiscriminatoire, tous les humains sans nulle exception, sont dits plusieurs fois dans le Coran : les fils d'Adam, comme dans ce verset dont voici le sens :

- Coran chap. 17 verset [70] « Certes, Nous avons ennobli les fils d'Adam. Nous les avons transportés sur terre et sur mer, les avons pourvus de bonnes choses comme nourriture, et Nous les avons nettement préférés à plusieurs de Nos créatures. »

Toute transmission héréditaire n’a dû donc être qu’endogène à la même espèce, et n’a dû concerner que la forme du corps et sa couleur sans jamais en faire une autre espèce. De telles modifications n’ont été que des adaptations aux nouveaux lieux géographiques atteints par l’homme à la suite de ses nombreuses migrations le long de toute son histoire.

Par Mustapha HMIMOU

_________________
Les croyances en Islam sont considérées comme étant l’univers propre à Dieu qui relèvent du monde invisible ou occulte. Seuls les textes sacrés peuvent nous appréhender ce monde des croyances. On peut traduire ces versets coraniques :
«C’est Allah qui détient [le monde] Invisible (ghaybe) des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Il n’y a aucune inattention de la part de ton Seigneur à ce que vous faites. S.Houd(S11.123)
avatar
rayyan
Admin

Messages : 418
Points : 1262
Date d'inscription : 22/04/2010

http://bayane.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message par Claude De Bortoli le Lun 26 Mar - 9:13

rayyan a écrit:La vraie origine de l'homme dans le Coran selon Allah qui l'a créé.

Les leçons sur l’origine de l’homme, tirées des découvertes archéologiques et des études scientifiques, ne peuvent être que conformes aux textes révélés. C’est si sûr qu’ALLAH convie l’homme à s’appuyer, entre autres, sur la recherche scientifique, tant que c’est possible, pour raffermir sa foi. C’est que la science authentique et ses découvertes avérées ne peuvent absolument contredire le texte révélé :

Création ou évolution ?

La découverte de l'univers de métamatière apporte la réponse : c'est les deux !!

Une fratrie humaine est une famille d'humains vivant sur une planète habitable.

La naissance d'une fratrie humaine ne se fait jamais "naturellement" sur une planète habitable. La nature de matière ne crée par seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable se provoque par des fratries humaines adultes hyper-évoluées de l'univers de matière.

Elles repèrent une planète vierge d'humains.

Elles font le "ménage" sur la planète en annulant l'espèce animale ou végétale qui ne manquera pas d'y être installée.

Elles créent de toute pièce une ambiance mammifère propice à la naissance d'une fratrie humaine.

Puis elles laissent l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : Une fratrie humaine.

Les terriens sont une fratrie humaine habitant la planète Terre. Ils ne sont pas à eux seuls l'ensemble des humains de l'univers de matière. D'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables constituent avec les terriens : l'Humanité.

Les fratries humaines adultes hyperévoluées de l'univers de matière créé de toutes pièces des ambiances propices à la naissance de nouvelles fratries humaines sur de nouvelles planètes habitables.

Une fois la fratrie humaine née, les fratries génitrices adultes n'auront plus de contact avec elles. Une fratrie humaine enfantine est naturellement agressive. Elle prendrait leurs technologies hyperavancées pour finir de s'entretuer.

Dans l'univers de matière le processus naturel d'évolution n'aboutit pas à l'intelligence. L''intelligence n'est pas une énergie matérielle. Elle n'appartient pas à l'univers de matière.

C'est la création qui génère l'intelligence.

La création est une action sciemment décidée. C'est donc une action intelligence. Seule une action intelligence peut produire de l'intelligence.

Claude De Bortoli

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 24/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message par Claude De Bortoli le Lun 26 Mar - 9:21

Selon le Coran l'homme n'a jamais été autre chose qu'un être humain
Création ou évolution ?

La découverte de l'univers de métamatière apporte la réponse : c'est les deux !!

Une fratrie humaine est une famille d'humains vivant sur une planète habitable.

La naissance d'une fratrie humaine ne se fait jamais "naturellement" sur une planète habitable. La nature de matière ne crée par seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable se provoque par des fratries humaines adultes hyper-évoluées de l'univers de matière.

Elles repèrent une planète vierge d'humains.

Elles font le "ménage" sur la planète en annulant l'espèce animale ou végétale qui ne manquera pas d'y être installée.

Elles créent de toute pièce une ambiance mammifère propice à la naissance d'une fratrie humaine.

Puis elles laissent l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : Une fratrie humaine.

Les terriens sont une fratrie humaine habitant la planète Terre. Ils ne sont pas à eux seuls l'ensemble des humains de l'univers de matière. D'autres fratries humaines sur d'autres planètes habitables constituent avec les terriens : l'Humanité.

Les fratries humaines adultes hyperévoluées de l'univers de matière créé de toutes pièces des ambiances propices à la naissance de nouvelles fratries humaines sur de nouvelles planètes habitables.

Une fois la fratrie humaine née, les fratries génitrices adultes n'auront plus de contact avec elles. Une fratrie humaine enfantine est naturellement agressive. Elle prendrait leurs technologies hyperavancées pour finir de s'entretuer.

Dans l'univers de matière le processus naturel d'évolution n'aboutit pas à l'intelligence. L''intelligence n'est pas une énergie matérielle. Elle n'appartient pas à l'univers de matière.

C'est la création qui génère l'intelligence.

La création est une action sciemment décidée. C'est donc une action intelligence. Seule une action intelligence peut produire de l'intelligence.

Selon cette théorie de l’évolution sélective chère aux darwinistes, d’aucuns prétendent que l’homme est cet animal qui descend d’un quelconque singe et que celui-ci et l’être humain d’aujourd’hui sont les deux bouts d’une très longue chaîne d’évolution, séparés par une suite de maillons intermédiaires. Ils prétendent ensuite que ces maillons sont censés, selon ladite théorie de l’évolution, être successivement l’un plus fort que celui qui le précède, et que la loi de la sélection devait logiquement éliminer chaque fois le maillon faible au profit de celui qui le suit parce que plus fort.
Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates. Là s'arrête la comparaison avec les animaux. Ils ne sont pas primates. Ils ont une classification à part des animaux et des végétaux. Ils sont humains. Ils n'ont jamais été primates. Pendant sa gestation, le Terrien était australopitèque. Les primates étaient à ses cotés. Le Terrien est né humain. Il est passé d'australopitèque à humain. Les primates, eux, sont restés primates.

Les humains sont exceptionnels dans la nature de matière. Ils se différencient des animaux et des végétaux. Ils possèdent deux énergies : l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre.


Et c’est ainsi que de nos jours tant de perversions comme l’homosexualité par exemple, sont en passe de devenir des choses banales.
La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport à l'homosexualité.

Les accouplements homme/homme et femme/femme sont sans incidence au regard de la nature de matière. Ils ne produisent pas de métons non conformes métamatériellement. L'homosexualité est une originalité de l'intelligence humaine par rapport à l'instinct humain de reproduction.



Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes du sexe opposé. Si le "sexe opposé" est le même que le sien, pas de réel problème au regard de la nature de matière et de la nature de métamatière.

Les considère t-on hommes ou femmes ? Ils sont à la foi hommes et femmes.

Est ce un privilège ou une anomalie de la nature de matière ? C'est une singularité dans la possession des deux énergies : l'instinct et l'intelligence.




Comment la nature de matière nous montre ce qui est contre nature ?

Par la souffrance et la mort.

La nature de matière se protège contre la non conformité de ses éléments par la souffrance et la mort. Tout être matériel ayant des comportements contre nature s'expose d'abord à la souffrance et à terme à la mort.

Pas de riposte de la nature de matière contre l'homosexualité. L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle ni contre nature métamatérielle.

Intelligence + Matière + Énergie = Système organisé*
Ne pas confondre intelligence pure et instruction !!

Instruction et technique vont ensembles.

La technique est une énergie en contact avec la matière.

Deux énergies donc deux techniques :
- Une technique issue de l'instinct. Exemple la fabrication d'un nid par des oiseaux. C'est une technique qui' n'évolue pas ou très peu.
- Une technique issue de l'intelligence. Exemple la fabrication d'un ordinateur. C'est une technique en perpétuelle évolution.

La matière étant une constante on peut en déduire que :
- L'instinct n'évolue pas (ou très peu)
- l'intelligence est en perpétuelle évolution.



Claude De Bortoli

Messages : 3
Points : 5
Date d'inscription : 24/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum