Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



FLASH ISLAM N°21

Aller en bas

FLASH ISLAM N°21

Message par rayyan le Sam 1 Mai - 12:13

S’INFORMER Bismihi soubhanahou ta’alah ET PRATIQUER


Septembre 2007 Cha’baan 1428

FLASH ISLAM N°21


HADITH, PAROLES ET TRADITIONS DU PROPHETE MOUHAMMAD (SAW)

« Le pire de l’iniquité est de mépriser son frère musulman. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son sang,son bien, son honneur.» (Boukhâri)


DOU’A POUR SE DELIVRER DES DETTES :


الَلَّهُمّ اكْفِنِيْ بِحَلاَلِكَ عَنْ حَرَاِمكَ وَاغْنِنِيْ بِفَضْلِكَ عَّمَنْ سِوَاكْ
Allâhoummaq finî bihalâliqa ‘an harâmiqa waghninî bifadliqa ‘am man siwâq.

« O Allah ! fournis moi de Tes biens licites pour me passer de tes interdits et accorde-moi de Ta générosité pour me passer d’autre que Toi » (At Tirmîzi).


NOMS MUSULMANS :

FILLES : --- Nassama: souffle de vie, âme.
--- Nousseïma: diminutif de Nassama.
--- Nachîta: active, dynamique, pleine d’enthousiasme.

GARCONS : --- Walîd: qui naît à la vie, nouveau né.
--- Hayyâne: doué d’une forte vitalité.
--- Ward: lion.

REFLEXION :

« Le musulman qui ne cesse d’appeler à la paix ne sait plus où donner de la tête, on l’accuse « d’intégrisme », de « fondamentalisme » et de tous les prismes rebutants et déformants. Les musulmans traversent donc une période difficile et délicate de leur histoire, perdus au milieu d’un Occident qu’ils ne comprennent pas. Ils sont, parfois, trop souvent malheureusement amener à imiter, copier voire adopter le mode de vie occidental au détriment du mode de vie sain et propre tel qu’il est défini dans l’Islam.
S’il y a beaucoup de choses positives en Occident, beaucoup sont à fuir et à éviter au risque de devenir une malheureuse proie. Une lumière claire jaillit du Coran pour nous montrer ce qui est bon et ce qui est mauvais pour nous éclairer dans cet univers sombre où l’homme s’est transformé en véritable animal.» (Miloud Ismaïli)

POUR LES ENFANTS: La Belle Horloge

Un jour, tous les élèves de la classe devaient amener une belle chose à l’école. Leur enseignant voulait qu’ils observent le bel objet pour le décrire à l’écrit.
Quelques enfants amenèrent des fleurs, d’autres des images ou de jolies boîtes.
La chose la plus attrayante amenée ce jour là était la belle horloge de Sara. Elle était rose et argent.
La mère de Sara l'avait achetée pour elle quand elle avait appris à lire l’heure. Tout le monde admirait l'horloge et voulait la toucher.
Sara empêcha quiconque de la toucher car le bel objet était très délicat et elle ne voulait pas qu’il se casse.
Pendant la récréation, Bashîra décida de s’approcher de l'horloge. Sara était occupée avec ses amies.
Bashîra prit l'horloge. « Ne la touches pas » cria une autre fille. « Tu n’as pas la permission ».
Bashîra ne l’écouta pas. « C’est juste pour la regarder, » répondit-elle. Alors qu’elle tenait l'horloge dans ses mains, elle sentit qu'elle glissa de ses doigts. MALHEUR ! L'horloge tomba par terre et se brisa en morceaux.
Sara entendit le bruit et se dépêcha de voir ce qui s’était passé. Elle vit avec horreur que sa belle horloge était cassée. Les larmes remplirent ses yeux. « Oh Bashîra, pourquoi l’as-tu touchée » ? demanda-t-elle ».
« Mon horloge est cassée maintenant et ma mère ne pourra pas acheter une autre». Elle s’assit et pleura.
Bashîra était gêné de voir les pleurs de Sara. Elle commença à pleurer elle aussi. Elle su qu'elle n'aurait pas dû toucher l'horloge sans permission. Elle se sentit si coupable.
Bashîra rentra chez elle en pleurant ce jour là. Elle raconta tout de suite à sa mère l’incident. Sa mère la gronda pour avoir touché quelque chose que ne lui appartenait pas.
«Tu devra acheter une autre horloge pour Sara » lui dit sa mère.
«Tu me prêtera de l'argent » ? demanda Bashîra.
Sa mère répondit fermement, « je n'ai pas besoin de te prêter de l'argent. Tu as déjà de l'argent épargné ».
« Mais j'ai épargné cet argent pour que je puisse m’acheter quelque chose de spécial » dit Bashîra tristement. « Je ne peux pas utiliser ton argent pour acheter l'horloge ?»
« Non » dit sa mère. « Je n'ai pas cassé l'horloge, c’est toi qui l’a cassée! Tu devras utiliser ton propre argent. J'espère que cela te servira de leçon ».
La mère de Bashîra téléphona la mère de Sara et s’informa où elle avait acheté l'horloge. Bashîra et sa mère allèrent alors au même magasin pour acheter une autre horloge. Elles ont pu obtenir une qui ressemblait juste comme celle que Bashîra avait cassée. Sara était très heureuse de recevoir sa nouvelle horloge.
Toutes les économies de Bashîra furent maintenant dépensées. Elle continua d’épargner.
Elle aura bientôt assez d’argent pour acheter quelque chose de merveilleux pour elle.
Elle a maintenant très bien compris q’il ne faut pas toucher les choses qui ne lui appartiennent pas.

«La richesse diminue quand on la dépense tandis que la science croit quand on la répand »
Transmettez Flash Islam à vos proches et à vos amis.
Mft Louqman Ahmad Said Ingar

_________________
Les croyances en Islam sont considérées comme étant l’univers propre à Dieu qui relèvent du monde invisible ou occulte. Seuls les textes sacrés peuvent nous appréhender ce monde des croyances. On peut traduire ces versets coraniques :
«C’est Allah qui détient [le monde] Invisible (ghaybe) des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Il n’y a aucune inattention de la part de ton Seigneur à ce que vous faites. S.Houd(S11.123)
avatar
rayyan
Admin

Messages : 418
Points : 1262
Date d'inscription : 22/04/2010

http://bayane.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum