Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



2ème Partie : L'ÂME DE LA PRIÈRE de Mouhammad Idriss Ansaari

Aller en bas

2ème Partie : L'ÂME DE LA PRIÈRE de Mouhammad Idriss Ansaari

Message par rayyan le Dim 2 Mai - 20:27

salam walaykum wa rahmatuAllah wa barakatuhou, 2ème Partie : L'ÂME DE LA PRIÈRE de Mouhammad Idriss Ansaari, je vous souhaite une bonne lecture. BarakAllahou fiqoum

***LES CHÂTIMENTS DE CELUI QUI DELAISSE LA PRIERE***

Page 23

Lorsque la supériorité de la prière sur les autres adorations a été clairement définie, alors sans aucun doute, l'homme intelligent comprendra que l'abandonner sera une déchéance et provoquera la colère du Tout -Puissant. Aussi quelques Hadice seront traités à ce sujet dans cette partie.

1 -Le Prophète (s.a.w) a dit : " La différence entre le croyant et le mécréant c'est la salât. " ( Ref. Michkaate Charif)
2 -"Celui qui a négligé la prière volontairement, s'est rapproché de l'infidélité. " ( Ref. Michkaate Charif)
3 -Un jour après la prière de l'aube, le Prophète (s.a.w) nous fit le récit suivant : "Cette nuit, deux anges sont venus me chercher. Sur mon passage, je remarquais une personne munie d'une pierre qui frappait
avec force la tête d'un homme allongé. Sous la violence du coup, sa tête se pulvérisait en fra gme nts, et le rocher allait rouler sur une longue distan-ce. Pendant que le bourreau allait reprendre le rocher,
la tête de l'homme retr ouva it son a spec t initial. Une nouvelle fois il frappait, et sous la puissance du choc, la tête de l'homme se brisait en morceaux, puis reprenait forme.

Et cette scène se répétait inlassablement". Je demandais aux anges : "Qui est cet homme et pourquoi cette torture ? " Les anges répondirent : "Cette personne avait l'habitude d'aller se coucher sans faire la prière obligatoire. " ( Ref. Boukhâri Charif)

Page 24

4 -Son Éminence (s.a.w) a déclaré : " Quiconque n'a pas assuré ses prières quotidiennes, le Jour de la Résurrection, aucun secours ni aucun certificat de délivrance, ni aucune lumière ne lui seront octroyés et il ira dans la Géhenne en compagnie de Qaaroûne, Haamâne, le Pharaon ou Oubay Ibné Khalf " ( Mousnad Imam Ahmad)

Commentaire :

En ce monde, il existe 4 façons d'acquérir la richesse :
1 -En gouvernant
2 -En étant employé
3 -Par l'agriculture ou le commerce
4 -Par l'artisanat.


*Celui qui, à cause de son gouvernement ou de son royaume, abandonne la prière, au Jour de la Résurrection il se réveillera au côté du Pharaon qui délaissait la salât pour son empire.
*Celui qui, dans la subordination omet les prières, sa place sera avec Haamâne, le vizir du Pharaon.
*Celui qui, pris par ses fonctions ministérielles et ses profits se détourne du namaz, ira dans l'Enfer avec Oubay bin Khalf qui lui aussi pratiquait ces deux métiers.
*Celui qui, occupé à fructifier ses richesses, néglige ses prières, s'enfoncera dans l'Enfer avec Qaarôune, lui aussi était un artisan.

5 -Son Excellence (s.a.w) a stipulé : " Quiconque abandonne ses prières volontairement, au Jour de la Confrontation, il subira la colère d'Allah. " ( Ref. Targhib Mounzari)

6 -Hazrat Oubaada bin Sâmite (R) raconte que l'Envoyé d'Allah (s.a.w) m'a prêché sept conseils dont en voici deux :
1º " N'associe personne à Allah même si l'on te dépeçait."
2º " N'abandonne jamais ta salât, car celui qui la délaisse volontairement n'appartient plus à la religion de l'Islam." ( Ref. Tabrani)

Page 25


7 -Hazrat Mou'az bin Djabal (R) relate que le plus glorifié des messagers, notre Bien-Aimé (s.a.w) m'a fait dix recommandations. En voici deux :

1º "N'associe personne à Allah, même si on devait te tuer ou te brûler."
2º "N'abandonne jamais une prière ordonnée car elle t'écarte de l'abri protecteur de l'Etre Suprême."

8 -L'Apôtre, plein de mansuétude (s.a.w) a certifié que la perte d'une prière obligatoire est l'équivalent de la douleur de celui à qui, ont été arraché ses enfants et ses biens."


9 -L'Exalté Prophète (s.a.w) a déclaré : " Celui qui ne pratique pas ses prières, ne fait pas partie de l'Islam " ( c'est-à -dire qu'il n'a aucun lien avec l'Islam).

10 -Les théologiens de l'Islam ont écrit que le fidèle qui observe ponctuellement ses prières, Allah, l'Essence Suprême, lui garantit cinq privilèges :

1-L'infortune s'éloigne de lui.
2-Il est préservé des châtiments de la tombe.
3-Au jour du Jugement, son livre de compte lui sera délivré dans la main droite. Ainsi il aura sa sauvegarde assurée et il sera dans une totale sérénité comme le démontre ce verset coranique :



" Quant à celui à qui on remettra son livre dans sa main droite, il dira : Tenez, lisez mon livre (de compte). J'étais sûr d'y trouver mon compte. Il jouira d'une vie agréable."

Page 26

4-Ce fervent, traversera le Pont Siraate à la vitesse de l'éclair.

5-L'adepte de la prière ira au Paradis sans rendre de compte au Tribunal Divin. Au contraire , ce lui qui la néglige par paresse, 15 punitions lui sont réservées :

-Cinq, en ce monde.
-Trois, au moment de la mort.
-Trois, dans la tombe.
-Trois, au réveil sur la plaine de la Résurrection.

Les 5 pénalisations sur le Terre :

1) Il ne sera pas gratifié de la longévité de la vie.
2) Il n'aura jamais l'aspect des gens pieux.
3)Toutes ses oeuvres pieuses réalisées ne lui seront pas rétribuées.
4) Aucune invocation de sa part ne sera acceptée.
5) Les requêtes du pieux en sa faveur seront vaines.

Les 3 sanctions au moment de la mort :

1) Il mourra en disgrâce.
2) Il mourra affamé.
3) Il mourra d'une soif inextinguible que toute l'eau de l'océan ne pourra étancher.

Les 3 punitions dans la tombe :

1) Celui qui négligeait ses prières, sa tombe sera si étroite que ses côtes s'entrecroiseront.
2) Sa tombe sera enflammée et il y brûlera.
3) Un serpent nommé Choudja'Al Aqra (le fauve courageux), aux yeux de feu et aux griffes d'acier sera chargé de punir ceux qui négligeaient leurs prières. La longueur d'une griffe sera équivalente à une journée de marche. Et ce serpent s'adressera au défunt d'une voix menaçante pareille aux roulements du tonnerre en disant :

Page 27

" Je suis Choudja'Al Aqra, j'ai été chargé de te battre de l'aube jusqu'à Zohr pour avoir délaissé la prière de Fadjr, de Zohr jusqu'à Assr pour avoir négligé celle de Zohr. Je te harcèlerai de Assr jusqu'à Maghrib, de Maghrib à Icha et de Icha jusqu'à l'aube ". Qu'Allah nous préserve des supplices de ce bourreau !

Il est dit que ses coups seront si violents qu'à chaque heurt, le mort s'enfoncera à une profondeur de 70 coudées et ce jusqu'au Jugement Final où il se réveillera de sa tombe. (Fazaïlé-Namaz)

Les 3 condamnations le jour de la Résurrection :

1) Son jugement sera très pénible.
2) Il subira un châtiment terrible de la part d'Allah.
3) Il sera déshonoré et jeté dans la Géhenne. ( ref. Zawâdjir an Iqtirafil Kabâ-ir)


En additionnant la totalité de ces punitions, on arrive au nombre de 14. Mon très Honoré professeur, Qoutoub-Oul-Aqtâb, Chaïkh-oul-Hadice, Hazrat Aqdas Mawlana Mouhammad Zakaria (que son secret soit sanctifié) a écrit dans la partie illustrant les vertus de la Salât qu'il est fort probable que le rapporteur ait
omis de citer la quinzième punition. Il ajoute que trois phrases seront gravées sur son front :

La première : Celui qui abandonne ses devoirs envers Allah.
La deuxième : Celui qui a encouru la colère d'Allah.
La troisième : Celui qui, sur la terre, a négligé les droits d'Allah. Qu'il désespère donc de la Miséricorde Divine en ce jour. (ref. Intiha Ribaratoul Cheikh)


Page 28

La terrible destinée d'une femme qui avait pour habitude de retarder la prière de son heure légale :

Après avoir enterré sa soeur décédée, un frère constata la perte de son porte-monnaie en arrivant chez lui. Il se rappela l'avoir égaré au moment où il procédait à la sépulture. Contraint, il y retourna pour le récupérer. A l'instant où il creusa, il découvrit, effrayé, un feu qui flambait et consumait la défunte.

Bouleversé il l'a recouvrit de terre et en larmes se rendit chez sa mère et lui raconta l'état de désolation de la tombe. En pleurant la mère dit à son fils : " Je ne vois pas d'autres péchés, sinon, cette mauvaise habitude qu'elle avait, de retarder la prière au-delà de sa période légale. Sans nulle doute cette négligence a allumé ce feu qui la brûle".

§§§§§§-§§§§§§

***LE DESERTEUR DE LA PRIERE EST PIRE QUE LE FORNICATEUR***


On raconte qu'une femme des fils d'Israël s'est un jour présentée à Moussa (AS) en lui disant :
" O Messager de Dieu, j'ai commis un grand péché et je me suis repenti. Invoque Dieu pour qu'Il me pardonne et accepte mon repentir. J'ai foi que, sur ta requête, le pardon me sera accordé".

Moussa (A) lui demanda : " Quel est ce pêché qui te tourmente, O servante de Dieu ? "


Page 29

Elle répondit :

" O Messager du Tout -Puissant, j'ai commis l'adultère, j'ai enfanté et par crainte du déshonneur j'ai tué cet enfant. Ce crime est mon obsession, ma peine." En entendant ces paroles, Moussa (A) rougit sous l'empire de la colère et s'écria :

" Disparaît perverse, avant qu'un feu ne nous tombe du ciel et nous brûle par ta mauvaise augure ! "

Devant cette fureur, elle se leva et quitta la pièce. Après son départ Hazrat Djibraîl (A) révéla à Moussa (A) ce message de Dieu :

" O Moussa ! Le Suzerain de l'univers te pose cette question :

" Existe -il à tes yeux acte plus méprisable que la conduite de cette femme ?

O Moussa, tu as tort car celui qui volontairement délaisse la prière est pire que le comportement de cette criminelle. "

Réfléchissez ! Si à l'époque de Moussa (A) l'abandon d'une seule prière a mérité cette épithète. Si auprès d'Allah, le désistement dans cette unique prière de la loi du peuple de Moussa (A) est plus blâmable qu'une femme adultère ; alors que penser pour la Nation de l'Élite Mouhammad (s.a.w) où ce n'est pas
un mais cinq prières qui ont été ordonnées ? Quel sera notre délit si nous les renions ?

Cependant combien parmi nos vertueux maris divorcent de leurs épouses à cause de leur infidélité, indignés par leur comportement ? Mais si ces mêmes épouses ne pratiquent pas leurs prières, cela ne les contrarie nullement !!! En vérité nos droits nous sont plus chers que les droits d'Allah. Sachez qu'aux yeux d'Allah, l'infidélité dans la prière est plus infâme que l'infidèle dans sa vie conjugale.

§§§§§ --§§§§§


Page 30

***FACE AU TRIBUNAL D'ALLAH, LES ARGUMENTS DE L'INSOUMIS SERONT DESAVOUES***

Celui qui, absorbé par sa magistrature ou sa royauté, déserte la prière, au Jour du Jugement, il présentera ces allégations de cette façon : " O Allah, certes, Tu m'as accordé un royaume et un gouvernement. Ma
tâche était si importante que je n'avais même pas le temps de m'occuper de ma propre personne. Comment aurais -je pu accomplir mes salât ? "

L'ordre sera donné : " Appelez Daoud (AS) et Souleïman (AS). " Lorsqu'ils se présenteront au devant du Tout -Puissant, Allah à Lui seul Le Culte Pur, dira :

" Regarde, eux aussi étaient des souverains et leurs Royaumes étaient plus vastes que le tien. Mais malgré l'étendue de leurs puissances, ils n'ont jamais abandonné la salât. Et toi, tu prétends que le temps te manquait ? Si les charges de la suzeraineté endiguaient l'application de la prière , alors elles auraient fait obstacle à tous les deux Souleïman et Daoud (AS)." En réalité, c'est ton insouciance et ta paresse qui t'a écarté de la salât !

" O les anges, emmenez -le et jetez -le dans l'Enfer. "

Un autre prétextera sa maladie ainsi :

" O l'Absolu, j'étais malade. Mes souffrances m'empêchaient de prier."

L'ordre sera donné d'appeler Ayoub (AS). Il paraîtra. Puis il sera demandé au malade :

"De toi ou de Notre Bien -Aimé Ayoub (AS), qui a été le plus éprouvé ? Son corps était envahi de vers, mais pas un souffle de sa vie n'est resté vide de Notre Souvenir.

Si la maladie devait entraver Notre invocation, Notre Ayoub (AS) s'en serait détourné. Tu n'es qu'un menteur qui cherche excuse dans la douleur. Ce ne sont là que les conséquences de ta négligence et de ton indolence. Conduisez -le et mettez -le dans la Géhenne. "

Un autre qui faisait abstraction de la prière se présentera, et il sera interrogé sur la raison de son abandon. " O Allah, j'avais beaucoup d'enfants et toute ma journée s'écoulait dans le soucis d'amasser suffisamment pour les nourrir. Comment aurais-je pu trouver le temps de pratiquer mes prières ?"


Page 31

Le Dieu de l'univers proclamera :

" Présentez mon serviteur Yarqoub (AS)."

Hazrat Yarqoub (A) paraîtra devant l'a udience et en le désignant, Allah s'adressera à ce déserteur en ces termes :

" Tes enfants étaient-ils plus nombreux que ceux de Notre Yacoub (AS)? Il était submergé de tristesse et de souffrance, sa séparation avec Youssouf

(A) a engendré des années et des années de larmes qui l'ont rendu aveugle, ont courbé son dos et l'ont vieilli. Mais pas un moment, il n'a négligé ses prières. Emmenez-le, Mes Anges, et précipitez-le dans le Feu Éternel. " Une femme qui ne pratiquait pas ses prières sera introduite auprès du Tribunal Divin et sera questionnée sur cette infraction. Elle répondra en invoquant tous ses devoirs envers son mari qui l'absorbait totalement ne lui laissant aucun répit. Et la crainte qu'il engendrait, l'empêchait de compléter cette obligation. L'ordre d'emmener l'épouse du Pharaon sera donné et devant Aaçia (AS) elle sera interrogée.

" De ton mari ou du Pharaon qui était le plus abusif ?"

Elle répondra : "O Allah, certes Pharaon était le plus injuste !

"Si Aacia (A) était la plus violentée et la plus maltraitée elle était pourtant la plus dévote !"

"En vérité si l'abus et la tyrannie d'un mari devait écarter quelqu'un de la prière Aacia (A) en aurait été la première victime. Qu'on l'emmène, "O mes anges et quon la jette en enfer"


***L'ASSIMILIATION A SATAN (LE MAUDIT) PAR DEUX ACTIONS***


Un homme rencontra Satan et lui demanda de lui enseigner une pratique grâc e à laquelle il deviendrait comme lui et serait son véritable comparse. Satan stupéfait l'enjoint de lui expliquer cette requête étrange, que nul n'avait jamais osé aborder et quel était son but.

Celui -ci répliqua : " Maître, j'en suis contraint. Je désire au plus profond de moi vous ressembler."


" Si réellement vous voulez vous identifier à moi et agir en conséquence, alors adopter deux conduites :

1º D'abord, abandonnez la prière.
2º Faites beaucoup de promesses qu'elles soient vraies ou fausses, puis manquez à votre parole et agissez avec désinvolture.

Page 32

Après l'acquisition de ces deux facultés, il n'y aura plus aucune différence entre nous deux et tu deviendras ton propre maître." En entendant ces paroles le pieux fit le serment sur le nom de Dieu de s'écarter à jamais de ces deux actes jusqu'à la fin de sa vie.

A l'écoute de ce serment Satan déclara :

" Jusqu'à ce jour, j'ai trompé le monde mais aujourd'hui vous avez été plus rusé que moi et je me suis fait avoir. Je jure que je ne ferai jamais plus de confidences à quiconque, et je ne me laisserai plus piéger à l'avenir. " (ref. Tambîh Aboul Leyçe Samalqandi)

Combien effrayante est la position de Satan qui a adoré Allah pendant 70.000 années, mais seulement pour une désobéissance envers son Seigneur, et parce qu'il a refusé de se prosterner au devant de Hazrat Adam (A)S, il a été maudit et déshonoré. Quel sera donc la situation de celui qui a, non pas un ou deux mais des centaines de fois de suite, refusé d'obéir aux ordres d'Allah. Là-bas la prosternation était dédié à Adam (AS).

Tandis qu'ici dans la salât, l'ordre du Sidjdah est destiné uniquement à Allah, Le Très Honoré. Satan lui, n'a dédaigné qu'un seul Sidjdah. Quant à celui qui renonce aux prières combien de Sidjdah il aba ndonne ! Combien de fois il renonce à se prosterner devant son Créateur !

Les punitions qui lui sont réservées seront toujours moindres comparées à son désistement. A partir de là, il est aisé de comprendre les c hâtiments énormes réservés aux déserteurs de la salât connue mentionnée dans le livre "Madjâlissoul-Abrâr"

" Celui qui délaisse 1 salât, brûlera pendant vingt huit millions huit cent mille années terrestres (28.800.000) dans l'Enfer ! "

Mais par la déclaration de foi, le kalima " Laa Iâha Illallah", il n'est pas vain d'espérer qu'Allah par Sa Miséricorde et Sa Clémence n'accorde des facilités et allège cette peine. Ces millions d'années seraient donc le maximum de la peine encourue pour une salâh manquée.

En somme le sort du coupable ne dépend que de la décision du juge. Soit il lui inflige le maximum, soit par sa clémence il lui accorde le minimum de punition requis par la loi.

****§****


Page 33


***D'APRES L'ISLAM, EXPLICATIONS PHILOPHIQUES SUR LES LOIS REGISSANT LA PRIERE***

Il est mentionné dans les Hadice que lorsque le Prophète Aimé Mouhammad (s.a.w)accomplit "Le Mer'adj " , l'ascension, Allah le Très -Haut rendit 50 prières obligatoires. Sur le chemin du retour, Sa grâce Mouhammad (s.a.w) rencontra le Prophète Moussa (AS) qui lui demanda ce que Sa Sublime Présence avait ordonné. Son Éminence (s.a.w) répondit : 50 prières à pratiquer dans le jour et la nuit. Le prophète Moussa (AS) lui recommanda de retourner a uprès du Tout Puissant en arguant de la difficulté à exécuter 50 prières en une journée, alors que les fils d'Israël n'avaient pu observer 2 prières. Une nouvelle fois le Prophète Bien -Aimé Mouhammad (s.a.w) regagna l'endroit, où l'ordre avait été donné, et après plusieurs allers et retours, sur l'insistance de Hazrat Moussa (AS), de 50, l'ordonnance de 5 prières quotidiennes fut établie.

Question : L'expérience du Prophète Moussa (AS) était -elle nécessaire à ce moment-là pour aider notre Très Honoré Prophète (s.a.w) à réaliser combien il serait difficile à son peuple d'appliquer cette ordonnance ?

Réponse : Si l'apparition resplendissante de Youssouf (AS) fascina tant les femmes d'Égypte, qu'elles se coupèrent les doigts au lieu du fruit, comme il a été mentionné dans le Qourâne au Sourat Joseph (Ch. 12 / V. 31).

Page 34



" Lorsque les échos malveillants parvinrent à la femme du souverain, elle invita chez elle les femmes de la ville. Elle leurs servit une collation et remit à chacune un couteau. Puis elle ordonna à Youssouf (A) de paraître. Lorsqu'elles l'aperçurent, elles furent éblouis par sa beauté à tel point que dans leur trouble elles se coupèrent les doigts et s'exclamèrent : " A Allah ne plaise, ce n'est pas un homme ; ce n'est qu'un ange sublime." Si Ibrahim Adham (ra), en état d'extase continua indifféremment sa route solitaire à la recherche de l'Aimé (Allah), malgré l'immensité de l'océan qui s'était vidé par amour pour lui.

Si Hazrat Moussa (A) perdit connaissance et tomba, lorsqu'Allah le Majestueux projeta Sa Lumière Divine sur la montagne de Toûr. Et que ce dernier, sous cet impact fascinante se désintégra en menu fragments.



"Lorsque son Seigneur se manifesta au Mont, Il le pulvérisa et Moussa (A) s'effondra évanoui." (Ch. 7 / V. 143)

Si la monta gne, n'a pu supporter la fulgurante Lumière Céleste et que Moussa (A) en voyant, non pas, la Splendeur Illuminée elle même, mais la montagne irradiée de l'éclat occulte, s'est évanoui. Si devant la délicate beauté de Hazrat Youssouf (A) les femmes éperdues ont entaillé leur doigt. Alors, comment ne pas comprendre, l'effet d'éblouissement ressenti par Sa lorieuse Éminence (s.a.w) devant non pas la seule contemplation de la Souveraine Divinité, mais de Sa Sublime Présence. L'annihilation de l'être est peu explicite. Il est donc évident de réaliser, qu'au moment de leur rencontre, le Prophète Mouhammad (s.a.w) et Hazrat Moussa (A) se trouvaient dans des états différents.


Page 35



Sa grâce Mouhammad (s.a.w), après la vision sublimée, ineffable du culte pur qui éblouirait n'importe quel être humain, se trouvait dans un état d'émerveillement, alors que Moussa (A) était loin de cette condition-là. Après sa rencontre avec Son Seigneur, l'amour absolu du Prophète Mouhammad (s.a.w) était tel que si, 50 000 namaz au lieu des 50 lui avaient été prescrits, sans hésitation, il les aurait acceptés.

Tandis que Moussa (A), lui, gardait en mémoire les lois de son peuple. Mais les effluves de l'État Divin, se dissipant, la communication avec Moussa (A) permit à Notre Bien-Aimé Prophète Mouhammad (s.a.w) de sentir qu'il était sous le feu ardent de l'extase divine, mais que son peuple lui, ne l'était pas. Comment alors ce peuple pourrait-il s'acquitter d'une telle entreprise ? Aussi, pour la commodité de ses fidèles, il repartit une seconde fois auprès du Suzerain de l'Univers jusqu'à ce qu'après de nombreux allés et venues, le nombre de cinquante fût réduit à cinq.

Q u e s t i o n : Pourquoi abréger 45 prières et n'en garder que 5 au lieu de 4 ou 6 ?


Réponse 1 : D'un côté, Allah, le Majestueux avait déclaré :



"Chez Moi, la parole ne change pas. " (Ch50/V 29)

De l'autre côté, c'était Son Préféré et Bien -Aimé Prophète (s.a.w) qui était concerné. Tout en respectant la législation qui veut que :



" Celui qui se présente à Dieu avec une bonne action, sera récompensé au décuple. " (Ch. 6 /V 160)

Page 36


Allah a, par Sa Grâce et par l'intercession de Son Messager (s.a.w) gé les difficultés et les soucis de ses serviteurs. 5 prières ont été décrétées, mais la récompense de 50 sera accordée. Ainsi donc, la constitution initiale et immuable est restée la même. Cinq prières prescrites mais en rémunération 50
inscrites et en même temps la requête du Noble Prophète (s.a.w) fut agrée.

Réponse 2 : Entre 5 et 50 la différence n'est que d'un point " le zéro " ( En Ourdou le zéro est annoté par un point nommé 'Noukta').

Or la Générosité et la Clémence d'Allah sont des attributs très connus. Allah nous en donne ici la preuve. Uniquement en ôtant un point, des millions de serviteurs iront au Paradis par l'application de la prière. Si ce point n'aurait pas été enlevé, sur des milliards d'êtres humains, un ou deux seulement auraient été
des adeptes de la prière. Et par la suppression de ce Noukta, des milliards de croyants ont pu préparé leur refuge et une surcharge leur a été retirée.

Maintenant, lorsque ces 5 prières parviennent auprès du Maître de l'Univers, ce même point de Bénédiction s'unit au chiffre 5 et le transforme en 50. Ce "Noukta" qui, au départ aurait pu être un péril s'est converti en moyen de sauvegarde.



"Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous. " (Ch. 2 / V. 185)

Réponse 3 : Pour permettre à l'être humain de reconnaître les éléments extérieurs, 5 facultés lui ont été accordées. Les yeux pour voir, le nez pour sentir les bonnes et les mauvaises odeurs, la langue pour goûter, ses oreilles lui permettent de percevoir les bruits, et enfin le corps pour percevoir le froid et la chaleur. Aussi, en échange de ces 5 sens, Allah lui a accordé les 5 prières.


Page 37


Réponse 4 : Lorsqu'Allah décida de créer l'homme sur terre, IL lui accorda le vie et le combla de 5 faveurs pour ses besoins. La nourriture, les vêtements chauds et légers, un toit pour l'abriter, une épouse pour le conforter, des domestiques pour le servir et des montures pour ses déplacements.

La déclaration de foi "Laa ilaaha Illallah ", lui permet de rendre grâce pour la vie qui lui a été octroyée et en hommage à ces 5 bienfaits, les 5 prières ont été allouées. Aussi, celui qui établira à ses heures les 5 prières, témoignera de sa reconnaissance en faveur de ces distinctions et de ces privilèges.

Celui qui, volontairement dé se rte la prière, fait preuve d'infidélité et d'ingratitude :



" Quiconque délaisse volontairement la prière est en vérité un parjure et un injuste !" [Hadice]

Réponse5 : Toute l'e xistence de l'ê tre humain s'écoule dans ces 5 positions : debout, assise, allongée, éveillée et assoupie. Les faveurs et les bénédictions divines pleuvent constamment sur lui, en si grande abondance qu'il ne saurait les dénombrer :



" Et si vous comptiez les bienfaits d'Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L'homme est profondément injuste et ingrat". (Ch.14 / V. 34)

Comme il nous est impossible de les compter, comment pourrions-nous rendre hommage à toutes ces grâces offertes. C'est pour compenser tous ces privilèges que les 5 prières ont été ordonnées. Aussi, celui qui effectuera les 5 prières quotidiennes louera la Miséricorde du Tout -Puissant :



" Allah veut pour vous la facilité et IL ne veut pas la difficulté pour vous". (Ch. 2 / V. 185)


Page 38


Réponse 6 : A la fin de sa vie, l'homme sera acculé à 5 épreuves : la mort, la tombe, le Pont du Sirâte, la crainte de recevoir son livre de compte dans sa main gauche et l'appréhension de voir les portes du Paradis closes. Pour éloigner ces 5 obstacles, Allah le Très Clément a établi les 5 prières.

"Celui qui exécute les 5 prières quotidiennes, Allah lui accordera 5 faveurs :

-Il sera préservé des souffrances de l'agonie.
-Les difficultés et les châtiments s'éloigneront de sa tombe.
-Son livre de compte lui sera remis dans sa main droite.
-Il traversera le Pont du Sirâte comme l'éclair.
-Il ira au Paradis sans jugement." (ref. Zawaadjir)

§§§§§-@-§§§§§

Question : Pourquoi avoir fixé une heure particulière pour chaque prière ?

Réponses à propos de l'heure de Zohr:

Réponse 1 : L'éclat du soleil est si attrayant qu'il était devenu l'idole des peuples anciens. Leur adoration débutait au lever du soleil et s'étalait en fonction de son rayonnement jusqu'à son point le plus culminant (le zénith). Mais après cet embrasement, il s'amenuise et perd de sa splendeur jusqu'à disparaître, donnant la preuve qu'il est éphémère et périssable.


Page 39


L'Incontestable, l'Incomparable Seigneur lance alors cet appel :

" O mes serviteurs ! Du lever au zénith, les idolâtres ont fait du soleil l'objet de leur culte. O ceux qui Me vénèrent, où êtes-vous ? Venez adorer le Dieu Unique et Éternel. Opposez-vous aux mécréants en observant la prière de Zohr. Les profanateurs appelai en t Ma Souverain e Colère d ans leur aveuglement
et vous, recevez Ma Sublime Bénédiction par le biais de cette prière".

Réponse 2 : Dans son enfance même, Hazrat Ibrahim (A), l'ami d'Allah, recherchait ardemment le vrai Dieu. Aussi, une nuit en sortant de la grotte, il observa les étoiles et devant leur éclat, il s'exclama :

" Voici Mon Seigneur !"

Mais lorsque ceux-ci s'éclipsèrent, il se détourna et dit : " On ne s'attache pas à l'éphémère".

Lorsque la lune apparût, resplendissante et plus lumineuse que les étoiles, il dit : " C'est lui Mon Dieu !"

Mais au matin, son éclat prit fin. Dépité, il déclara : " Si mon Seigneur ne m'avait assisté, je me serai égaré".

Au lever du soleil, il s'extasia ravi : " Sans doute, c'est lui mon Créateur. Il est plus majestueux que les
autres". Mais lorsque ses rayons déclinèrent, il se dit :



" Je m'éloigne de l'infidélité et je me retourne vers Celui qui a créé les cieux et la terre". [Ch. 6/V. 76-79]


Page 40


Allah aima les paroles de Ibrahim (A), comme IL aima son sacrifice, la course de Hazrat Haadjra (A) sur la montagne de Safâ et Marwâ, la circumambulation (Tawaf) des Ansâr et des Mohâdjirîne, se vouant totalement à leur Seigneur.

En souvenir de ce fervent monothéiste qu'était Hazrat Ibrahim (A), Allah rendit la prière de Zohr obligatoire. Ceux qui la pratiqueront, se réveilleront aux côtés de l'Ami d'Allah.



" Certes les vrais adeptes d'Abraham, sont ceux qui l'ont suivi. " (Ch.3/V.68 )

Réponse 3 :Hazrat Ali (R) rapporte qu'un jour le Prophète (s.a.w) était dans une assemblée, quand un groupe de juifs se présentèrent et s'adressant au Prophète (s.a.w) dirent :

" O Mouhammad (s.a.w) ! Nous voudrions te poser quelques questions auxquelles seul un prophète de haut mérite digne d'honneur comme toi pourrait y répondre ! " Le Prophète (s.a.w) leur enjoignit de parler.

" O Mouhammad (s.a.w) ! Allah a prescrit 5 prières à repartir dans la jour née et la nuit à ton peuple. Pourquoi des heures bien précises et particulières pour chacune d'entre elles ? "



Page 41


Le Très -Aimé (s.a.w)déclara :

" A l'heure de Zohr, les anges louent Allah Le Très Grand, les portes des cieux s'ouvrent et les requêtes sont acceptées. Aussi pour que les prières et les sollicitations du fidèle soient agréées et que ses actions atteignent plus rapidement les cieux et qu'il bénéficie de la compagnie des anges, Allah a choisi ce
moment précieux. Celui qui lira la prière de Zohr, la protection du feu de l'Enfer lui sera assurée."


§§§§§§§§§§§§§


Réponses à propos de l'heure de Assar :

Réponse 1 : Hazrat Adam (A) avait consommé le fruit de l'arbre interdit et se retrouva nu. Chassé du Paradis, jeté dans la prison de ce monde, par la colère du Créateur. Ces événements eurent lieu à l'heure de Assr. C'est en mangeant le fruit défendu qu'il encourut le mécontentement Divin.

L'interdiction de boire et de manger fut ordonnée au peuple de Mouhammad (s.a.w) pendant un laps de temps : la durée de la prière de Assr. Afin qu'il bénéficie de la Clémence et de l'Amour du Tout -Puissant, comme le jeûneur qui fait abstinence et se prive.

De plus, c'est en communiquant avec son épouse, que Hazrat Adam (A), fut piégé. Le peuple de Mouhammad (s.a.w) conservera un temps de silence à l'heure de la prière, non seulement avec son épouse, mais avec toute la création pour accéder aux faveurs Divines et au Paradis.

Réponse 2 : Allah Le Très -Exalté a enveloppé Hazrat Younous (AS) dans quatre impasses :

1 -Les profondeurs de l'océan.
2 -L'opacité du ventre du poisson.
3 -L'obscurité du ventre de la baleine qui avait avalé le premier poisson.
4 -Les ténèbres de la nuit. Anxieux, prisonnier des noirceurs, angoissantes, il loua son Créateur en ces
termes :



" Il n'y a de Dieu que Toi. Gloire à Toi. J'avoue être du nombre des coupables. "

A la lecture de ces louanges, le poisson reçut l'ordre de rejeter Hazrat Younous sur la terre.



( Ch.37 / V. 143 -144)

" Nous le rejetâmes, malade, sur une terre nue. "

( Ch. 37 / V.145)


Page 42


C'était l'heure de Assr. En témoignage de reconnaissance, Hazrat Younous (AS) accomplit quatre Rakaate de prière. En souvenir de ses épreuves traversées, la salâh de Assr a été prescrite au peuple de Mouhammad (s.a.w) . Afin qu'ils puisent leur foi dans la force qui émane des louanges adressées à leur Seigneur.

Réponse 3 : Après l'étape de la mort, chaque individu sera questionné. Cet instant sera très pénible pour le défunt exilé dans les profondeurs de la terre. Lorsque la vie lui sera de nouveau accordée pour répondre aux anges de la tombe " Mounkar et Nakîr " à l'aspect terrifiant, il se retrouvera dans une clarté
semblable à celle du soleil qui décline, exactement à la fin de l'heure de la prière de Assr. Ce moment particulier a été choisi afin que l'assidu à la prière de Assr soit sauvé de l'effroi des anges qui l'interrogeront : " Qui est ton Seigneur ? " ...etc. Mais lui, soucieux de l'heure de sa prière de Assr inaccomplie qui s'écoule, ne leur prêtera aucune attention.


§§§§§-§§§§

*** LA VIE DANS LA TOMBE***

Allah le Très Puissant a créé chaque âme, mais l'existence de celle -ci dépend d'un élément extérieur tel l'eau, l'air. etc. Et de ce contact naît la vie.



" Et nous avons créé de l'eau tout être vivant "
( Ch. 21 / V. 30)

Page 43

Prenons l'oeuf. Elle est porteur d'une âme, mais la naissance de cette vie est basée sur une nécessité très précise : la chaleur, que les ailes de la poule ou l'incubateur produira. Afin que le poussin puisse sortir de sa coquille et piailler.



" Gloire à Allah Le Meilleur des créateurs ! " ( Ch. 23 / V. 14)

Après une existence terrestre, l'être humain décède. Au contact de la terre qu'Allah a doté d'une énergie spécifique, son corps sera gratifié d'une nouvelle vie, juste le temps de répondre aux anges de la tombe. Cependant, l'absence d'air dans la tombe la lui ôtera une fois de plus et ce jusqu'au Jour Final où il
sera de nouveau ressuscité. Et notre Bien -Aimé Prophète (s.a.w) a déclaré :

" Celui qui a accompli la salât de Fadjr et celle de Assr n'ira pas en Enfer. " ( Mouslim)

§§§§§-§§§§

Justifications à propos de l'heure de Maghrib :

Réponse 1 : Il était l'heure de Maghrib lorsque la prosternation et le repentir de Hazrat Adam (A) furent agréés. En action de grâce, il effectua une prière. Ce pardon était un grand bienfait aussi bien pour Hazrat Adam (A) que pour ses enfants. Le namaz de Maghrib fut rendu obligatoire afin que sa descendance loue Son Créateur en souvenir de leur père.

Réponse 2 : Hazrat Yarqoub (A) a vécu quarante ou quatre vingt années de sa vie dans l'inquiétude causée par la disparition de son fils Youssouf (AS). Jusqu'au jour où la pitié d'Allah se présenta sous la forme d'un porteur de bonne nouvelle. Il jeta la chemise de Hazrat Youssouf (AS) sur le visage du père,
aussitôt il retrouva la vue, et toute sa tristesse s'évanouit. Puis Yarqoub (AS) interrogea le porteur sur la situation sociale et spirituelle de son fils. Celui-ci répondit qu'il était resté fidèle à la religion d'Ibrahim (AS). Sur ces bonnes paroles, Hazrat Yarqoub (AS) observa trois rakaate de prières :

--Le premier rakaate pour la disparition de sa cécité.
--Le deuxième pour la sauvegarde de son fils.
--Le troisième pour sa fermeté sur la religion de Hazrat Ibrahim (AS). En hommage aux Prophètes précédents, cette prière a été rendue obligatoire sur le peuple de Mouhammad (s.a.w).



" Voilà ceux qu'Allah a guidés : suis donc leur direction. " (Ch. 6 /V. 90)

Page 44

Réponse 3 : Au coucher du soleil, l'éclat du jour s'estompe. C'est la venue de l'obscurité. Elle annonce l'arrivée des milliers d'animaux dangereux, des forces du mal et des Djinns. Pour cette raison, notre Prophète Bien-Aimé, Mouhammad (s.a.w)a interdit de sortir les enfants le soir afin de les protéger des effets néfastes de la nuit.

Nous voyons donc que la venue des ténèbres entraîne mille hostilités portant préjudice à notre sécurité. Et sans la moindre clarté, nos yeux ne nous sont d'aucune utilité. Toutes les mesures de protection que nous pourrions prendre seront vaines. Qui d'autre, sinon Le Plus Grand Des Protecteurs, Le Meilleur
des Gardiens, pourrait assurer notre sauvegarde !

La proximité d'Allah e st donc nécessair e. Le moye n le plus sûr pour l'acquérir, est la salât.



" Celui qui s'est voué à Allah, Allah lui est acquis. " ( Hadice.) Et par la baraka de cette prière, les dangers s'écartent.

Réponse 4 : Durant toute la journée, Allah fait pleuvoir en abondance Ses faveurs sur nous. La gratitude voudrait qu'à la fin de ce jour nous rendions grâce séparément pour chaque bienfait reçu. Mais les largesses du Bienfaiteur de l'Univers étant infinie, l'être humain est bien incapable de les dénombrer. La prière du coucher sera la reconnaissance de toutes les gratifications de la journée.

§§§§-@-§§§§

Page 45

Explications à propos de l'heure de Icha :

1) Quatre choses étaient les soucis quotidiens de Moussa (AS) :
1º Comment franchir le fleuve du Nil en toute sécurité.
2º Comment garantir à son peuple la traversée du Nil.
3º Comment fuir Pharaon.
4º Quel moyen utiliser pour détruire Pharaon et son armée.


A l'heure de Icha, Allah le délivra de ses anxiétés en noyant Pharaon et son armée dans le Nil. En remerciement, Moussa (A) accomplit quatre Rakaate de salât, qu'Allah décréta obligatoire aux fidèles de Mouhammad (s.a.w) afin de leur rappeler qu'en vérité, toute victoire n'est acquise que par la grâce et la volonté d'Allah.

2) L'ascension bénie du Saint Prophète (s.a.w) eut lieu à l'heure de Icha. Ce voyage a été réservé au Bien-Aimé d'Allah (s.a.w). Mais Allah a voulu que le fidèle aussi bénéficie de la baraka de ce précieux moment et qu'il garde le souvenir de ce pèlerinage corporel et spirituel en effectuant la prière de Icha.

Tandis que le Prophète (s.a.w) s'est élevé vers les cieux pour rencontrer son Seigneur, ses adeptes se rendront dans les mosquées où leur âme se rapprochera du Maître Suprême par la prière.



"La Salâh est l'ascension du croyant"

3) Les horaires des salât Fadjr, Zohr, Assr et Maghrib correspondent plus ou moins aux heures de prières des fervents des autres religions. Tandis que la salât de Icha offre une telle particularité que, quelque soient les croyances, tous en début de soirée, se retrouvent dans une occupation autre que l'adoration.
Soit à dîner, soit à dormir ou sinon dans un moment de détente ou de plaisir, mais nul n'est en prière.

O r , le musulman, le coeur rempli d'espoir, se tourne vers l'Unique, pour accomplir son devoir : l'adoration, but de sa création.



" Je n'ai créé les djinns et les êtres humains que pour qu'ils M'adorent." ( Ch. 51 / V. 56)

Page 46

Il est rapporté ce hadith dans le livre de Mouslim Sharif :

"Un jour le Prophète (s.a.w) avait été retardé pour la prière de Icha. Ceux qui attendaient sa venue pour la Djamaate (prière en congrégation) somnolaient. Lorsque le Prophète (s.a.w) arriva, il leur dit : "Soyez heureux, vous êtes dans l'attente d'une prière que nul avant vous n'a attendu et cette heure vous a
été particulièrement prescrite."

Le Prophète (s.a.w)a dit : "La prière de Fadjr et de Icha sont une corvée pour les hypocrites, mais s'ils réalisaient la récompense réservée pour ces 2 Salâh, ils se traîneraient sur leurs chevilles et leurs genoux pour s'y rendre." (Mouslim)

§§§§§-@-§§§§§

Justifications relatives à propos de l'heure de la prière de Fadjr :

1/ Lorsque Adam (A) fut renvoyé du Paradis, c'était l'obscurité totale sur la Terre. Il fut effrayé par la nuit ine xistante au Paradis, et pleura amèrement jusqu'au lever du jour. Devant la clarté revenue, ses angoisses s'estompèrent et il effectua deux rakaate en action de grâce. C'est donc après cette épreuve
qu'Adam (A) a loué Son Seigneur. Tandis que la nation de Mouhammad ( s . a . w )elle, loue son Seigneur avant d'affronter les ténèbres de la tombe. Allah a ordonné cette prière au peuple de Son Messager (s.a.w) afin qu'il réalise à travers elle, que le pouvoir suprême d'éloigner nos craintes, nos chagrins et nos malheurs, n'appartient qu'au Dieu Tout -Puissant.

2/ A l'aurore, le réveil est difficile et lourd pour celui qui passe sa nuit en plaisir, en distraction et en luxure. Aussi, pour différencier les pieux des mauvais serviteurs, le Très Pur a choisi la prière de Fadjr pour ses élus, qui délaissent leurs couches pour se tourner vers la prière dans l'attente de la Bénédiction
Divine. Puisque sur terre ils se sont distingués des non-pratiquants par l'accomplis sement de cette salât, au Jour de la Rétribution, ils se sépareront des infidèles, atterrés par le sort qui leur sera réservé. Ils pénétreront dans le Paradis où la contemplation de la Divine Majesté leur sera offerte.


Page 47


3/ Si, ici-bas, le croyant s'est présenté à la Cour Divine pour la prière de Fadjr, nul doute qu'il bénéficiera de la vision sublimée de l'Éternel au Paradis. Cette vision là, sera encore plus magnifique, et à nulle autre pareille plus éclatante que celle de l'aurore.

" Au Jour Final, vous verrez de vos propres yeux votre Créateur. Si vous désirez cette rencontre, alors si vous le pouvez, n'abandonnez jamais la prière de Fadjr. "a dit le Prophète (s.a.w). (Boukhâri Charif )

L'atmosphère au Paradis sera ainsi :



" Ils n'y verront ni soleil ni froid glacial. " ( Ch. 76 / V. 13)

Il n'y aura ni jour ni nuit. Il y régnera une clarté semblable à l'aurore du matin. Le Prophète (s.a.w) a déclaré : "Celui qui, à son réveil le matin, se dirige vers la prière, marche avec le drapeau de l'Islam. Tandis que celui qui se dirige vers le marché, porte l'étendard de Satan." (Ibné Maadjah)

Tout acte de dévotion accompli dans un vrai recueillement, nous amène à nous couper de notre environnement à un tel point que tout s'efface autour de nous.

En voici 3 exemples.

1) L'histoire de Imâm Mouhammad (ra)a été rapporté. Une fois, alors qu'il était totalement absorbé dans ses études, assis au bord d'une rue, une fanfare assourdissante défila devant lui. Il resta impassible,
ignorant totalement leur passage. Quelques instants plus tard, plusieurs personnes restées en arrière, surgirent et s'informèrent auprès de Imâm Mouhammad (ra).

_" Auriez -vous vu passer une fanfare ? "
_ " Non, je n'ai rien vu ! Tout ce dont je me souviens, c'est que de la poussière est tombée sur mon livre et j'ai soufflé pour l'enlever. "

Page 48


2) Le récit de cet étudiant qui, un soir, s'installa auprès d'une boutique et s'absorba dans l'étude de son livre à la lumière de celle-ci. Le convoi du roi très éclairé vint à passer près de lui. Tout à ses recherches, il n'y prêta aucune atte ntion. Mais la vive lumière de celui-ci l'enjoignit inconsciemment à le suivre.

Parvenu à l'entrée du château, l'un des gardes du roi voulut l'arrêter. Mais d'un signe, le roi l'en empêcha, désirant observer jusqu'où ira le jeune homme. Il poursuivit sa quête jusqu'à l'intérieur du palais. Sa lecture achevée, il releva enfin sa tête et réalisa qu'il était en présence du roi. Surpris, apeuré, il se dit :

"Comment ai-je atterri dans ce château sans autorisation ?" Il s'attendit au pire. Devant sa frayeur, le roi le rassura.
_" Ne crains rien. Désires-tu quelque chose que nous pourrions t'offrir ? "

_ " Il ne me manque rien. Cependant le manque d'huile m'occasionne des difficultés pour la préparation de mes cours. Aussi c'est à la clarté de l'épicerie du coin que j'apprends mes leçons. Mais lorsqu'elle ferme tôt, et mon travail reste inachevé. Demandez à l'épicier de me fournir de l'huile régulièrement. "

3) Dans un hadice de Michkaate Charif, Hazrat Ousman (R) raconte : " Une fois alors que j'étais assis, Hazrat Oumar (R) passa devant moi et me salua. Mais je ne m'en aperçu pas et ne lui donna aucune réponse. Il alla alors se plaindre auprès de Hazrat Abou Bakar (R). Puis tous deux s'amenèrent et me
firent Salaam. " Abou Bakr (R) me dit : "Pourquoi n'as-tu pas répondu au Salaam de Oumar (RA)? "
Hazrat Osman (RA) répondit : " Oumar ne m'a pas salué ! "
Hazrat Oumar (RA) dit : " Par Allah, je l'ai salué, mais il ne m'a pas répondu. "
Hazrat Ousman (RA) fit alors : "Par Allah, j'étais tellement absorbé à réfléchir sur ma sauvegarde contre les châtiments que je n'ai pas entendu vos salutations."
Hazrat Abou Bakar (R) approuva ses dires.

Page 49


§§§§§§ -@ -§§§§§

_________________
Les croyances en Islam sont considérées comme étant l’univers propre à Dieu qui relèvent du monde invisible ou occulte. Seuls les textes sacrés peuvent nous appréhender ce monde des croyances. On peut traduire ces versets coraniques :
«C’est Allah qui détient [le monde] Invisible (ghaybe) des cieux et de la terre, et c'est à Lui que revient l'ordre tout entier. Adore-Le donc et place ta confiance en Lui. Il n’y a aucune inattention de la part de ton Seigneur à ce que vous faites. S.Houd(S11.123)
avatar
rayyan
Admin

Messages : 418
Points : 1262
Date d'inscription : 22/04/2010

http://bayane.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum